LE NID DES BUSES

... ou le petit monde des buses bretonnes !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Lun 20 Juil - 2:16
Derniers sujets
» HEROCLIX
Lun 29 Mar - 13:58 par mad collector

» News Bowen
Ven 19 Mar - 13:38 par mad collector

» News DC VO
Mer 3 Mar - 0:44 par jondoe297

» Listings VO
Dim 21 Fév - 13:30 par Busator

» C'est là qu'on cause des derniers films ...
Sam 20 Fév - 18:26 par mad collector

Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Romans ( les BD sans images ! )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 18 Mar - 17:54

attention!!!! 2 monuments du genre!



# Broché: 501 pages
# Editeur : Presses de la Cité (7 mars 2000)
# Langue : Français
# ISBN-10: 2258051681
Greenwich, dans la banlieue de Londres. Cinq cadavres de femmes sont découverts dans un terrain vague, non loin du Dôme du Millénaire. Toutes ont été effroyablement mutilées, selon un étrange rituel... L'autopsie révèle une signature commune a ces cinq meurtres, et un premier profil de l'assassin : un maniaque sexuel de la pire espèce, aussitôt surnommé Birdman pour une raison des plus sinistres. Tout dévoué à sa tâche et endurci, malgré sa jeunesse, par l'expérience et les drames de sa vie personnelle, l'inspecteur Jack Caffery, chargé de l'enquête, sait que le temps lui est compté pour mettre un terme à cette série de meurtres sadiques. Car l'assassin frappera encore, il le sait. La course contre la montre est engagée... " Coup d'essai, coup de maître. " Jamais la formule n'aura été aussi juste. Avec ce premier roman coup de poing, Mo Hayder se hisse d'emblée au rang des plus grands auteurs de thrillers, dans la lignée de Patricia Cornwell et Thomas Harris.




# Broché: 551 pages
# Editeur : Presses de la Cité (3 avril 2002)
# Langue : Français
# ISBN-10: 2258058791
Aux abords de Brockwell Park, quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de neuf ans est enlevé à son domicile, en présence de ses parents, retrouvés ligotés et complètement déshydratés après trois jours de séquestration. La police pense aussitôt à un acte pédophile, d'autant plus que les enfants du voisinage évoquent un mystérieux "Troll" qui viendrait pendant leur sommeil. C'est à l'inspecteur Jack Caffery que revient la pénible tâche d'enquêter : depuis la disparition - jamais élucidée - de son jeune frère, il est particulièrement sensible à ce type d'affaire. Cette investigation lui permettra-t-elle de découvrir enfin la vérité sur le sort du disparu ? Et s'il côtoyait cette vérité à son insu, sans se douter qu'elle est beaucoup plus sinistre qu'il ne l'imagine.


c'est d'une dureté et d'une noirceure rarement égalée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 18 Mar - 17:55

coup de coeur!!!



Un sur Deux de Steve Mosby
Mise en vente : 14 février 2008
Traduit de l’anglais par Etienne Menanteau

*


* Après Le Silence des Agneaux,
* après Seven,
* après Saw,
* Un sur Deux

L’un va mourir, l’autre survivre. Le choix leur appartient.
C’est un grand jour pour Mark Nelson. Après avoir tout investi dans son travail, à la suite de la mort tragique de sa petite amie, il est nommé dans l’équipe de John Mercer, flic légendaire, qui vient de retrouver son poste après une longue dépression.C’est à ce moment précis que choisit l’ennemi intime de Mercer pour réapparaître. Un tueur qui s’en prend aux couples et ne laisse qu’un des deux amants en vie. Aussi, lorsqu’il laisse un homme s’échapper après l’avoir torturé et garde sa compagne captive, le destin de celle-ci est scellé. Mercer et Nelson n’ont que quelques heures pour la sauver.
Ce n’est que le début d’un puzzle cauchemardesque, aux pièces parfaitement ciselées. Les apparences sont en effet trompeuses et le plan du tueur se révèle peu à peu une manipulation machiavélique à l’intensité dramatique digne de Saw ou de Seven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Jeu 16 Avr - 22:17

voici les 2 éditions poche du livre de James Lee Burke:

la normale:



la collector:



Une équipe de cinéma s'est installée à New Iberia pour y tourner un film épique sur la guerre de Sécession, avec la star hollywoodienne Elrod Sykes. Arrêté par Dave Robicheaux pour conduite en état d'ivresse, l'acteur affirme au policier qu'il a vu, pendant le tournage d'une scène dans un marais, le corps momifié d'un noir enchaîné. Dave est tenté de croire à ce récit invraisemblable car, trente©cinq ans plus tôt, il a été le témoin impuissant de l'assassinat d'un homme de couleur par deux Blancs. Le corps n'avait jamais été retrouvé. Le shérif se moque bien d'un crime vieux de trente©cinq ans, mais lorsque Dave se retrouve devant le squelette de la victime, il comprend que le souvenir de ce meurtre n'a cessé de le hanter... En fait, il comprend peu à peu que la guerre de Sécession ne s'est jamais arrêtée et que la bataille de New Iberia continue. Avec une rare violence.
Dans ce sixième volume consacré au policier cajun, James Lee Burke démêle, en grand virtuose, les fils de trois enquêtes et approfondit la personnalité de Dave Robicheaux en évoquant des bribes de son enfance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: AU-DELÀ DU MAL de Shane Stevens   Jeu 16 Avr - 22:25

ATTENTION EVENEMENT!!!!!!!!!




ça fait des années que j'attends la traduction française de ce roman!

Le « Citizen Kane » du roman de serial killer
Après plus de vingt-cinq ans de malédiction éditoriale, nous avons le plaisir de pouvoir lire pour la première fois en langue française Au-delà du mal, de Shane Stevens, l’un des livres fondateurs du roman de serial killer, avec Le Dahlia noir de James Ellroy et Le Silence des agneaux, de Thomas Harris.
Shane Stevens (probable pseudonyme) est né à New York en 1941. Il a écrit cinq romans entre 1966 et 1981 avant de disparaître dans l’anonymat. On ne sait pas grand-chose d’autre de lui.



À 10 ans, Thomas Bishop est placé en institut psychiatrique après avoir assassiné sa mère. Il s’en échappe quinze ans plus tard et entame un périple meurtrier particulièrement atroce à travers les États-Unis. Très vite, une chasse à l’homme s’organise : la police, la presse et la mafia sont aux trousses de cet assassin hors norme, remarquablement intelligent, méticuleux et amoral. Les destins croisés des protagonistes, en particulier celui d’Adam Kenton, journaliste dangereusement proche du meurtrier, dévoilent un inquiétant jeu de miroir, jusqu’au captivant dénouement.

À l’instar d’un Hannibal Lecter, Thomas Bishop est l’une des plus grandes figures du mal enfantées par la littérature contemporaine, un « héros » terrifiant pour lequel on ne peut s’empêcher d’éprouver, malgré tout, une vive sympathie. Au-delà du mal, épopée brutale et dantesque, romantique et violente, à l’intrigue fascinante, constitue un récit sans égal sur la façon dont on fabrique un monstre et sur les noirceurs de l’âme humaine. D’un réalisme cru, presque documentaire, cet ouvrage n’est pas sans évoquer Le Chant du bourreau de Norman Mailer et De sang-froid de Truman Capote. Un roman dérangeant, raffiné et intense.

ça sort le 23 avril!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 13 Mai - 22:56

Quelques minutes avant la diffusion sur canal + du documentaire consacré à Millenium le film , je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur le roman de Stieg Larsson (que je viens de terminer à l'instant !) ...



c'est passionnant, réellement bien écrit et offre une vision intelligente des errances humaines, tant au niveau moral que pécuniaire (vache là j'me suis fait mal à mes neurones !!)

allez zou... tome 2 pour la semaine prochaine et le film dimanche matin !! cheers


http://www.liberation.fr/cinema/0101566971-millenium-saga-deviante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 13 Mai - 23:15

faudra quand même que j'essaye!

mais c'est comme avec Coben il y a quelques années j'ai l'impression de me "faire forcer la main" sous prétexte que tout le monde l'a lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Jeu 14 Mai - 0:25

nan nan ça se lit sans être forcé , c'est juste trés bon et c'est dommage de passer à côté !

en tout cas moi j'enchaine avec joie sur le 2ème tome (un peu plus épais), j'achète bientôt le 3 et 4 (même si ce dernier je sais pas trop à quoi il correspond ... plus par curiosité en fait !)

allez zou au lit ! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Jeu 21 Mai - 12:09

Le nom du vent : Le roman fantasy de l’année ?



Titre : Le Nom du vent - Chronique du tueur de roi, 1ère journée
Auteur : Patrick Rothfuss
Illustrateur : Marc Simonetti
Traduction : Colette Carrière
Editeur : Bragelonne
Site éditeur : http://www.bragelonne.fr/
Format : Relié
Prix : 30€
Nombre de pages : 648
Date de parution : 20/04/2009
N° ISBN :9782352942832

Présentation de l’éditeur : J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’oserait même évoquer. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels. J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent. Mon nom est Kvothe Vous avez dû entendre parler de moi.
Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets… Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception, infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

http://bragelonne-le-blog.fantasyblog.fr/gallery/2/0904-extrait-ndv.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Sam 30 Mai - 22:55

accro à Lehane , acheté " Ténèbres, prenez-moi la main " et " Sacré " !! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 10 Juin - 16:21

Denis Lehane c'est Dieu réincarné .

cheers




http://www.dennislehanebooks.com/

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 10 Juin - 17:37

c'est pas faute de l'avoir dit, pourtant!!!!


ET DEPUIS LONGTEMPS!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 10 Juin - 20:41

je ne vous remercierais jamais assez , toi et le Rider , de me l'avoir fait découvrir ! ... je commence dés ce soir " Sacré " ! cheers

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mar 16 Juin - 11:28

Busator a écrit:
nan nan ça se lit sans être forcé , c'est juste trés bon et c'est dommage de passer à côté !

en tout cas moi j'enchaine avec joie sur le 2ème tome (un peu plus épais), j'achète bientôt le 3 et 4 (même si ce dernier je sais pas trop à quoi il correspond ... plus par curiosité en fait !)

allez zou au lit ! Sleep

j'avais loupé ta réponse.
c'est très bon par rapport à quoi? parce. que les autres échos que j'ai eu c'est que c'est très bien pour les gens qui ne lisent pas ou peu de policiers/polars/thrillers.
si je compare à des maitres du genre comme RJ Ellory,Shane Stevens ou même Lehane est que je vais aimé? pas sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mar 16 Juin - 11:52

alors petit conseil de lecture pour l'été:

Franck Thilliez avec les 2 histoires concernant le personnage de Lucie Hennebelle joué par Mélanie Laurent (aaaahhhh la scène de la douche)





Steve Mosby: un vrai coup de poing



Brad Meltzer: pour découvrir les arcanes de la vie post-mandat des anciens président des USA (c'est un grand format mais on le trouve au prix d'un poche en occaz)



et les 2 coups de coeur

Denis Lehane: le grand romain américain de ces dernières années




R.J. Ellory (ça sort en poche en Aout et pour 10€ en occaz): une exploration du mal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mar 23 Juin - 10:56



Tapis dans l’ombre, les vampires sont là depuis toujours, à attendre. Leur heure est à présent venue. Dans une semaine, Manhattan aura disparu. Dans trois mois, les États-Unis auront été rayés de la carte. Dans six mois, notre monde ne sera plus qu’un vieux souvenir…

« A chaque décennie, le genre vampirique s’essouffle, et les mythes des morts-vivants menacent de disparaître. Mais, au dernier moment, arrive un Richard Matheson ou un Stephen King et la licence est renouvelée. Cette fois-ci les réanimateurs sont Guillermo Del Toro et Chuck Hogan avec leur terrifiant nouveau roman, La Lignée, une sorte d’enfant illégitime de Je suis une légende et Salem. » Dan Simmons


www.lalignee.fr

Disponible le 17 Septembre prochain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mar 25 Aoû - 23:11





Descriptions du produit
Présentation de l'éditeur
Entre 1890 et 1930, le divertissement était l’apanage des hommes de scène, des gens du cirque et des prestidigitateurs qui ravissaient les foules, captivées par les prouesses d’agilité, d’imagination et de courage de ces amuseurs professionnels. Glen David Gold nous entraîne sur les traces de Charles Carter, dit « Carter le Grand », l’un des illusionnistes les plus réputés de l’âge d’or de la prestidigitation. Si le héros du roman a bel et bien existé, le récit est une œuvre de fiction, qui joue avec l’histoire comme Carter avec ses artifices et nous grise de mystifications et de rebondissements. Le rideau se lève à San Francisco, où Carter bénéficie de l’aimable concours du président des États-Unis, Warren Harding, pour un numéro exceptionnel qui terrorise le public. Comble de malchance, deux heures plus tard Harding trépasse mystérieusement dans sa chambre d’hôtel. Plutôt que de risquer le lynchage, le magicien prend la fuite et laisse les agents perplexes : comment venir à bout d’une enquête quand on a face à soi un génie du trompe-l’œil.

Biographie de l'auteur
Glen David Gold signe ici son premier roman, en s'attirant un immense succès à la fois en librairie et auprès de la critique. Journaliste et scénariste, il vient de remporter plusieurs prix littéraires. Son tour de force : avec ce livre, les heures disparaissent, les pages se tournent d'elles-mêmes...


un des meilleurs romans qu'il m'ait été donné de lire.c'est un petit chef d'oeuvre.C'est un livre qui réussit le pari de nous faire découvrir et aimer l'univers de la magie sans faire l'erreur de trop en dire et le découpage de l'histoire est vraiment malin.

et pour ceux qui ont aimé Les Extraordinaires aventures de Kavalier and Clay vous pouvez y aller sans aucune hésitation.

Et puis l'auteur remercie Stan Lee, Jack Kirby et steve Ditko. Alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Dim 30 Aoû - 13:24


_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mar 3 Nov - 12:12

A lire impérativement !!!!



Résumé du livre

L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. On ne sait rien des causes de ce cataclysme. Un père et son jeune fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Il ne reste des hommes que les cadavres ou des silhouettes implorantes proches de leur dernier souffle. Le père et le fils ont peur, mais marchent vers la mer.



La barbarie est polymorphe. Et loin de la violence factuelle, malheureusement célèbre, de la férocité sadique et explicite, le dernier roman de Cormac McCarthy - récemment récompensé du prix Pulitzer 2007 - décrit une barbarie singulière, celle où l’humanité s’essouffle sur la route obtuse et absurde de la conservation de soi. Car ce chemin vers le Sud emprunté par un homme et son fils, après une mystérieuse catastrophe mondiale dont on ne connaîtra jamais les fondements, révèle un chaos de matières et de sentiments. Asphalte aux odeurs de cendre et de cadavres putréfiés, visages humains exsangues, regard moribonds, le monde décrit par l’auteur transcende les clivages de la nature et de la culture, du bien et du mal. Abîmé par cette atmosphère de mauvais temps hobbesien, de peur incessante, l’existence humaine est réduite à sa plus simple représentation : la persistance d’un vouloir vivre impersonnel. Tels des fantômes, les hommes vacillent entre l’amertume de l’irrévocable et la conservation, devenue absurde, de leur être. A la question de son fils : “Qu’est-ce que tu as jamais fait de plus courageux ?”, le père répond : “Me lever ce matin.” C’est avec ce style épuré que McCarthy parvient à plonger le lecteur dans un univers terrifiant, désespéré et dramatique. Réduisant les dialogues aux plus justes appréciations, l’auteur américain contrarie la comédie du conte ou de la fable afin d’offrir un morceau de vérité ontologique et de littérature majestueuse. On pénètre avec une crainte enthousiaste dans ce qu’il y a de plus obscène dans la réalité de l’existence humaine : la brutalité de la “verbalité” de l’être. Entre philosophie et roman, Cormac McCarthy signe avec ‘La Route’ une performance digne du grand écrivain qu’il est.


et B-A du film avec Viko le roi des anneaux en page d'accueil !

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Lun 9 Nov - 12:22



1er roman de Melle Pauline Delpech (belle fille du monsieur qui chante) .

Résumé du livre

Pourquoi le commissaire Barnabé échappe-t-il à une tentative de meurtre le soir même de son arrivée dans les Alpes ? Pourquoi, au fil des jours, ces assassinats terrifiants, cette jeune institutrice vidée de ses entrailles, ces restes humains sous la neige d'une tempête estivale ? Quel est ce tueur démoniaque qui semble, même à Paris, s'attacher aux pas de l'enquêteur ?


un bon polar psychologique, avec une étude des caractères trés intéressante : le commissaire Barnabé, torturé et fort, ainsi que tous les personnages secondaires, irrésistibles de vérité. L'intrigue est classique mais prenante . Un premeir roman trés encourageant ! 2 romans font suite ... à lire plus tard ...




et je viens de commencer ça :



un auteur qui connait ses mots , qui sait les utiliser ... un vrai bonheur !

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Dim 22 Nov - 20:57

Fini aujourd'hui Seul le silence ...... un seul mot : Extraordinaire !

Une critique qui résume assez bien l'ensemble :

Seul le silence de RJ Ellory.

« Il te faut juste une première phrase, dit-il. Chaque grand livre commence par une première grande phrase, tu sais ? » P361.

La première phrase du roman de Roger Jon Ellory (en ne tenant pas compte du prologue et du passage qui se passe dans le présent) :

’Rumeur, ouï-dire, folklore. Qu’elle se pose au sol ou qu’elle s’élève dans les airs, selon la rumeur, une plume blanche indiquait la visite d’un ange.’ P19.

La vie de Joseph Calvin Vaughan est marquée par les nombreuses visites de cet ange. L’apparition de cette plume blanche est annonciatrice des terribles évènements qui vont parsemer l’existence de ce jeune homme. Il y a un effet papillon lié à cette particule. Cette plume qui va paisiblement se poser sur la main de Joseph, ou s’accrocher à un montant de fenêtre, plongeant celui-ci, dans un tourbillon mélancolique, fait office d’avertissement. Comme la première goutte qui tombe avant l’orage. Une simple goutte, seule et inoffensive, qui vient à notre rencontre. C’est certainement ça le plus effrayant. L’aspect anodin d’un évènement juste avant le grand chambardement. L’ombre avant la nuit.

Cet ange, qui souffle le bon et le mauvais sur son destin, serait-il sa véritable muse ? (Une douce foi dans les Anges est le titre original de ce cinquième roman de RJ Ellory, mais aussi le titre* d’un roman qu’écrira Joseph Calvin Vaughan.)

Il suffit de quelques pages pour apprivoiser le style d’Ellory et se laisser bercer par cette douce torpeur qui plane dans les pages de son roman. Celui-ci jongle habilement entre douceur et stupeur. La douceur quand Joseph écoute les conseils de son institutrice ou quand il explique à Elena pourquoi elle ne peut pas intégrer le groupe d’Anges Gardiens. La stupeur quand on découvre l’œuvre de la Mort dans l’entourage du gamin, qui rend certains passages véritablement bouleversants.

C’est une narration lyrique mais sans effusions, sans prétentions, à la fois douce et mélancolique, qui tranche avec les passages plus difficiles où la simple description des faits nous glace les sangs. C’est cette empathie que l’on ressent très vite pour le héros qui va nous permettre de nous fondre dans son histoire. On éprouvait déjà le même genre de sentiment en lisant le roman témoignage d’Henri Charrière dans Papillon et Banco. Puisqu’au final, Seul le Silence se trouve être lui aussi en fin de compte le livre témoignage* de Joseph Vaughan.

Le seul bémol du roman est peut être cette fin un peu trop rapidement expédiée, qui propose un coupable sans expliquer le mobile et sans provoquer de véritable stupeur dans l’esprit du lecteur. Mais a-ton vraiment besoin de savoir ? Très vite en cours de lecture, on parvient à se rendre compte que l’identité du coupable devient très vite secondaire. On veut juste savoir comment Joseph va se remettre en selle, comment sa détermination et son destin vont faire en sorte qu’il puisse peut être échapper à la mort qui frappe son entourage.

« Ça s’appelle l’imagination, et l’imagination est un talent vital et nécessaire dans ce monde. […] Vous devez entretenir et cultiver votre capacité à imaginer. Vous devez laisser votre tête s’emplir d’images des choses auxquelles vous pensez et vous les décrire à vous-mêmes. Vous devez faire semblant… » P48.

Un autre aspect formidable du livre, c’est cette graine que l’auteur sème dans la tête des lecteurs qui ont envie d’écrire. Comme Stephen King l’avait fait à l’époque avec Écriture, Seul le Silence nous donne quelques conseils, quelques indices pour tenter de nous lancer à l’eau. Qui n’a jamais eu le désire de se ruer sur un instrument de musique, en lisant un écrivain nous dépeindre la magie provoquait par le contact avec un piano ou un violon. Qui n’a jamais voulu reproduire ces sensations lues, en caressant le bois d’un violon ou les touches ivoire et ébène d’un piano ? Pour l’écriture, c’est la même chose. L’envie de se prendre au jeu nous anime, et l’on peut très vite se retrouver armé d’un crayon, prêt à noircir la feuille blanche d’un cahier, juste pour faire semblant...

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voilà par exemple, quelques passages envoutants :

’Je sentis que je me détendais à l’intérieur, comme si en acceptant sa requête je lui avais accordé l’absolution et le pardon. Je ne possédais pas ce pouvoir, mais je compris alors que le pouvoir que l’on se reconnaissait soi-même n’était rien comparé au pouvoir que les autres nous attribuaient.’ P94.

« Quand tu aimes quelqu’un, tu le prends en entier, avec toutes ses attaches, toutes ses obligations. Tu prends son histoire, son passé et son présent. Tu prends tout, ou rien du tout. C’est comme ça, Joseph, c’est juste comme ça. » P187

Récemment, l’auteur a eu l’occasion de lire ‘How to write a Novel’ de David Armstrong. Voici l’un de ses passages favoris : « Plus vous travaillez dure, plus vous êtes chanceux. »

J’espère que nous saurons chanceux et que l’on aura très vite, l’occasion de pouvoir relire du RJ Ellory en France.

Frédéric Fontès

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Dim 22 Nov - 21:18

ah ben tu pouvais pas tomber mieux Fred (qui est un ami ) est quasiment le spécialiste français d'Ellory.il a eu la chance de le rencontrer plusieurs fois.

tu peux d'ores et déjà te jeter sur son second roman qui est au moins aussi bon et qui se nomme
VENDETTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Dim 22 Nov - 21:53

c'est mon prochain bouquin (l'achat est prévu dés que ma paye tombe !) , en attendant une petite pause Heroic-Fantasy (enfin je vais essayer), le Mage du Prince .

je dois aussi essayer Kellerman , "Les Visages" et "La chambre aux échos" de Richard Powers ....


tout un programme ! cheers

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Ven 4 Déc - 22:50

bon finalement j'ai terminé ce petit roman :



Que dire ? si ce n'est que c'est bien le chef-d'oeuvre annoncé ! ... intense, cru, dérangeant ... LE polar par excellence !

cheers

un site où apprend que l'enquête se poursuiit ? .... http://www.dahlianoir.fr/

_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
Busator
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10066
Age : 44
Localisation : Asgard
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Ven 4 Déc - 23:24


_________________
" Vous vous trouvez balèzes parce que vous bouffez des fayots ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesbuses.conceptforum.net
walter bishop
Méga Buse
Méga Buse
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 42
Localisation : partout et nulle part ailleurs
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   Mer 3 Fév - 18:08

walter bishop a écrit:
alors petit conseil de lecture pour l'été:

Franck Thilliez avec les 2 histoires concernant le personnage de Lucie Hennebelle joué par Mélanie Laurent (aaaahhhh la scène de la douche)





Steve Mosby: un vrai coup de poing



Brad Meltzer: pour découvrir les arcanes de la vie post-mandat des anciens président des USA (c'est un grand format mais on le trouve au prix d'un poche en occaz)



et les 2 coups de coeur

Denis Lehane: le grand romain américain de ces dernières années




R.J. Ellory (ça sort en poche en Aout et pour 10€ en occaz): une exploration du mal


posté le 16 juin 2009 à 9H52.

si tu regardes pas ce que les autres postent.... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Romans ( les BD sans images ! )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Romans ( les BD sans images ! )
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Vidéo sans images avec son
» Les grands romans en images(Les jours heureux)
» Je reçois mes mails mais sans affichage des images
» (Coll) Les Romans en images (Presses Mondiales)
» [Collection] Les Meilleurs Romans Populaires (Ed. S.E.T.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE NID DES BUSES :: CUI-CUI :: COMICS + BD + ROMANS-
Sauter vers: